Ecriture Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
lalyanou
Membre du Top gang

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2007
Messages: 136
Anniversaire: 22/08/1991
Localisation: devant mon ordi (entre Saône et Rhône)
Point(s): 146
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: 16/03/2008 19:45:34 Répondre en citantRevenir en haut

Alors voilà, si vous avez envie de nous faire partager vos histoires, poèmes, nouvelles ou est-ce-que-je-sais (vas-y flagelle toi avec le est-ce-que-je sais...) ce sujet est pour vous !



Je commence en vous invitant à lire ma super géniale nouvelle qui dépasse tous les sommets de génialitude jusqu'ici atteint (ça fait pas mal de s'envoyer des fleurs...^^) : http://quatrieme-sous-sol.skyblog.com


Dites moi ce que vous en pensez Wink


Plein d'amuuuur les gus(ettes) (en mode poteaux evidemment)
 

_________________
"L'amuuuuuuuuuuuuur est multipantalonnaire"

Par le couvre-fesses de Notre Seigneur, j'ai hâte de lire le prochain tome ^^

Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 16/03/2008 19:45:34 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
popcorn250
Membre du Top gang

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 352
Anniversaire: 25/12/1991
Localisation: Lyon
Point(s): 366
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: 23/03/2008 20:39:39 Répondre en citantRevenir en haut


J'adore ce que t'écris Leila!!!!!!!!

Moi même j'écris diverses choses...
je vais tout d'abord mettre ici mon premier O.S. (one shot) ... c'est a propos de TH, mais pas forcément... les personnages pourraient presque etre n'importe quels jumeaux! (d'habitude je dis: "personnes étroites d'esprit s'abstenir" mais ici je sais que tout le monde est ouvert!!!^^
(je le met en spoiler parcequ'il est assez long et risque de prendre pas mal de place!)





Un amour impossible??


Berlin, un soir de Novembre, il fait froid, très froid, un froid glacial, un froid insupportable...
Un hôtel, une chambre, il fait chaud, très chaud... une chaleur intense...
Un lit... deux corps enlacés... ruisselants de sueur...
Un bonheur indicible...

Flash back

Berlin, un soir de Novembre, il fait froid, très froid, un froid glacial, un froid insupportable...
Un hôtel, une chambre, un lit, un ange endormit...
Un ange magnifique, un ange roulé en boule sous ses couverture, un ange souriant dans son sommeil, rêvant de mille choses merveilleuses, fabuleuses...
Le même hôtel, une autre chambre, à la fois différente et semblable, un autre lit, un autre ange... ressemblant étrangement au premier... mais curieusement prostré sur son matelas, les yeux grands ouverts, ne trouvant pas le sommeil, préoccupé. Songeur...
Il ne sait pas... il ne veux pas savoir... quels sont ses sentiments? Il a peur de les comprendre... Ces sentiments... auparavant étrangers, mais désormais familiers... étranges... Il pense... il pense à l'ange qui dort a quelques mètres de lui... l'ange qui est séparé de lui seulement par un mur de quelques centimètres d'épaisseur... l'ange qu'il a toujours connu... qu'il connaît si bien, mais pourtant si peu... l'ange qu'il aimait comme un frère... mais maintenant... maintenant, tout est différent... Pourquoi? Mais pourquoi? Pourquoi tout ne pouvait pas rester comme avant? La vie était si simple! Mais non! Tout doit se compliquer un jour... Quel gâchis...

Tout était si simple... quand Tom draguait les groupies... qu'il passait ses soirées à s'amuser... à boire, danser, coucher à droite à gauche... tout était si simple... Quand Bill et lui étaient petits, quand ils enchaînaient bêtise sur bêtise, qu'ils passaient leurs temps à faire des paris d'enfants... qu'ils s'amusaient simplement... quand leur mère les grondaient, ne pouvant s'empêcher de sourire... Quand leur seul soucis était de profiter de leur enfance... de leur bonheur...

Maintenant... tout a changé... Pour Tom du moins... Il ne passe plus ses nuits en boîte... il reste seul dans sa chambre, à songer à l'ange brun... à SON ange brun... C'est depuis ce jour là... ce jour là... ce jour où les sentiments de Tom a l'égard de son frère changèrent...Ce jour là:

Un concert... un concert magnifique... grandiose... 16 000 fans dans la salle... une ambiance énorme... les quatre musiciens pètent la forme... La foule unie, scandant les chansons d'une seule voix... Ce doit être un de leurs plus beaux concerts... si ce n'est LE plus beau...
"Vergessene kinder"... un silence presque complet se fait... Bill chante, seul... juste accompagné par ses trois acolytes... c'est la première fois que la salle est si silencieuse...

"Alles sollte anders sein
Alles sollte anders sein "
...

Toute la foule reprend en choeur le dernier refrain, procurant au groupe un sentiment extraordinaire... un bonheur indiscible...

Le sublime chanteur se retourne vers son frêre, lui adressant un sourire... un sourire... Ce sourire... un sourire tellement... rayonnant... un sourire si... sincère... un sourire magnifique... un sourire renversant... un sourire qui chamboule le coeur du guitariste... un sourire qui lui tire une larme...
C'est ce sourire là... C'est à cause de CE sourire... Pourquoi?

Tom contemple la nuit berlinoise... les lumières de la ville se confondant avec les étoiles... les flocons tombant en tourbillons sur la ville lui rapellent la tempête qui rêgne dans son coeur... le croissant de lune semble presque lui adresser un sourire... comme se moquant de lui... de ses sentiments... de son amour... son amour impossible... oui... car c'est de l'amour qu'éprouve Tom pour son frêre... un amour plus que fraternel... un amour contre nature... un amour fort... très fort... sincère... mais si absurde...
Dans la pièce d'à côté, le bel androgyne dort... ne se doutant de rien... pour l'instant...

Toute la nuit, Tom la passe sur son lit, face à la fenêtre, à contempler les lueurs nocturnes... à essayer de mettre un peu d'ordre dans son esprit... dans son cœur...
Toute la nuit, Bill la passe endormit comme un bébé sous ses couvertures... à faire des rêves merveilleux qu'il aura oublié dès son réveil...
Si semblables et si différents...



Berlin, au petit matin, les trottoirs sont blanchit par la neige tombée durant la nuit. Bill regarde émerveillé, tel l'enfant innocent, les flocons voletant dans l'air avec légèreté... Tom regarde avec nostalgie, tel l'adulte mélancolique, ces volutes blanches lui rappelant son enfance envolée...
Les jumeaux, attablés côte à côte, regardent dans la même direction... les yeux de l'un sont comme emplis d'étoiles... ceux de l'autres restent sombres.... tristes...
Si semblables et si différents...

Depuis plusieurs jours, Bill s'inquiète un peu pour son frère, celui ci est constamment perdu dans ses pensées, le couve du regard comme jamais auparavant... ce regard... le regard qu'il lui adresse a changé... perdue, cette complicité... envolé, ce lien qui les unissait autrefois... Ce lien... cette complicité... cela manque à Bill... il aime tellement être proche de son frère...
Depuis plusieurs jour... depuis que ses sentiments ont changés, Tom sait que les liens qui l'unissait à son frère disparaissent petit à petit... et tout ça par sa faute... Tom se dégoûte lui même... eux qui étaient si proches... Tom à l'impression de tout gâcher... Ce lien... cette complicité... cela lui manque... il aime tellement son frère...
Si différents et si semblables...

Dès le petit déjeuner finit, Tom va, comme chaque jour depuis ... depuis que ses sentiments ne sont plus les mêmes, se réfugier dans sa chambre, seul...
Bill en a marre... marre de voir son frère dans cet état, marre que celui-ci l'évite... marre de ce silence... Bill sait que Tom aimerais être seul... mais pour la première fois, Bill s'en fout... il a décidé d'aller le rejoindre et rien ne le fera changer d'avis... Bill en a marre...

Tom est dans sa chambre, prostré sur son lit... seul... réfléchissant encore et encore... encore et toujours... Les larmes lui montent aux yeux... des larmes de désespoir... des larmes de rage aussi... Tom en a marre de tout ça... La tête dans les mains, il pleure, il pleure comme il n'a pas pleuré depuis longtemps... Il se demande si il a un jour autant pleuré... et se rappelle... Le jour où il était tombé de vélo, et s'était écorché le genou... il avait mal, très mal... il pleurait... il pleurait beaucoup... mais Bill était là pour le consoler... Il se souvient... les jours où ils s'était fait engueulé... par ses profs, par le proviseur, par leur nourrice... les jours où il était triste, désespéré, ou en colère... toujours... Bill avait toujours été là pour le consoler... pour le calmer... pour le rassurer... pour tout partager... Mais désormais... Tom est seul...

Bill ouvre doucement la porte de la chambre de son jumeau... tout doucement... et aperçoit son frère... sur son lit... la tête dans les mains... pleurant toutes les larmes de son corps... seul... Bill ne se souvient pas avoir vu un jour Tom pleurer comme ça... Bill contemple Tom... Tom pleure en pensant à Bill, croyant être seul...
Si proches et si éloignés...

Bill se rappelle... quand Tom et lui partageaient tout... qu'ils se consolaient mutuellement... à voir son frère si désespéré, Bill se sent vide... Il refuse de voir Tom si seul...
Bill se précipite sur son jumeau, s'assoit sur le lit, à ses côtés, et pose sa tête sur l'épaule du guitariste, comme il l'a toujours fait... Tom sursaute, tourne la tête vers son frère... vers sa moitié...
"Du bist nicht alleine", Bill murmure ces quelques mots à l'oreille de Tom.
Tom se lève et repousse brusquement Bill, et quitte la pièce, évitant son regard... Pour lui, Bill ne peut pas comprendre... sentir son amour si proche de lui... contre sa joue... c'est plus que Tom ne peut en supporter... c'est trop dur... Trop dur de ne pas pouvoir lui dire... "Excuse-moi Bill..." pense Tom.

Bill pleure... il pleure sur le lit de Tom... il pleure... il n'arrive pas à comprendre... il n'y arrive plus... lui qui à toujours tout partagé avec Tom... Pourquoi? Pourquoi ce geste? Pourquoi Tom l'a-t'il repoussé? Bill pleure... seul...
Si différents et si semblables...

Tom se réfugie dans la chambre de Bill... regrettant déja son geste... pleurant de plus belle... Il ne voulait pas blesser son jumeau... il l'aime tellement... il l'aime... Tom s'écroule sur le lit de sa moitié, s'ennivrant de son parfum impregnant les draps... son odeur si douce... cette odeur qu'il aime tellement... cette odeur qu'il aimerait pouvoir sentir à chaque instant... auprès de lui... für immer.
Tom finit par s'endormir, dans ce lit, épuisé par son chagrin, par ses innombrables nuits blanches... Tom dort... il dort enfin... il s'endort pour la première fois depuis plus de deux jours... Epuisé.

Bill voudrais pouvoir se changer les idées... il veut cesser de penser a son frère... cesser de pleurer... Il se lève finalement pour se diriger vers sa chambre, prévoyant d'aller se balader dans Berlin. Entrant dans la pièce, il aperçoit avec surprise son frère sur son lit... profondément endormit... Bill le contemple... l'observe avec tristesse... sachant très bien que pour Tom, tout va mal en ce moment... mais il ne sait pas pourquoi... il aimerait tellement que Tom lui parle... comme avant... il aimerait tant pouvoir soutenir son jumeau, comme il l'a toujours fait... Il aime tellement son frère... d'un amour qui les a toujours lié... un lien complice qu'il croyait éternel... mais ce lien semble s'être brisé... Bill contemple Tom... Tom rêve de Bill
Si semblables...

Bill s'allonge sur le lit, juste à côté de Tom, comme quand ils étaient petit, et qu'ils dormaient ensemble les soirs d'orage... Tom a toujours craint l'orage... et lorsque le ciel tonnait et les éclairs fusaient, il se blottissait contre Bill... qui le prenait dans ses bras... Bill et Tom sont allongés côte à côte, comme lorsque, de nombreuses années auparavant, Bill avait peur, durant les froides nuits d'hiver où le vent soufflait si fort que l'obscurité était emplis de bruits étranges... Effrayants... lorsque Tom rassurait son petit frère, entourant ses épaules de ses petits bras enfantins...
Si semblables...

Les deux frères sont endormis, côte à côte... tels deux anges unis par un même rêve... tels deux enfants innocent... Un moment magique où, le temps d'un sommeil, Tom parvient à oublier son chagrin, où les deux frères retrouvent leur complicité perdue... Le temps d'un sommeil...
Si semblables...

Tom s'éveille doucement, heureux pour la première fois depuis de nombreux jours... il ne sait pas pourquoi... mais il se sent bien... il ne sait pas pourquoi... jusqu'à ce qu'il pose les yeux sur l'ange endormit près de lui... Tom contemple cet ange... l'aimant plus que jamais... ce visage si fin... si doux... cet adorable petit nez... cette bouche si belle qu'il aimerait tant sentir contre la sienne... ses sublimes mains qu'il aimerait pouvoir serrer... tout ce corps... tout ce corps qu'il voudrait pouvoir embrasser... caresser... sentir contre lui... Mais cela lui est interdit... Verboten...

Tom a pris une décision... dès que Bill sera réveillé... il lui avouera tout... il lui avouera son amour... Tom n'a plus rien n'a perdre... il ne veut pas faire souffrir Bill une minute de plus... Il sait, au fond de lui, que c'est mieux ainsi... n'osant imaginer ce qu'il fera ensuite, il attend avec appréhension que l'ange ouvre les yeux... ces yeux bruns qu'il aime tant... Tom a peur... il est même terrorisé... il a peur de la réaction de Bill... il a tellement peur... il l'aime...

Tom sait que jamais Bill ne pourra répondre à son amour... Il pourrait lui écrire une lettre et partir... mais... il veux lui parler... au moins une dernière fois... il ne veux pas le laisser dans l'ignorance et l'incompréhension...

Tout en attendant le réveil de son ange, Tom songe presque déjà à un moyen de partir... pour toujours... il se lève, se dirige vers la fenêtre de la chambre... il regarde la ville... entièrement blanche... les flocons tourbillonnants... le trottoir quatorze étages plus bas... il ouvre la fenêtre, laissant l'air froid pénétrer dans la pièce, regardant les flocons venant mourir au contact de sa peau tiède...

La neige est si belle... le ciel si blanc... le froid engourdit peu à peu le corps du jeune guitariste, dont le regard se perd dans l'horizon... Dans le lit, l'ange remue et finit par ouvrir les yeux, réveillé par le vent froid... il observe Tom, debout, devant la fenêtre, immobile... Bill se lève, sans bruit, il avance doucement vers l'ouverture sur la blancheur du ciel... doucement... doucement, il se place derrière Tom... doucement, il ferme la fenêtre... doucement, il pose sa tête sur l'épaule de son jumeau.

Tom se tourne vers Bill, une larme perlant au coin de l'œil... tremblant de tout son corps... de tout son cœur... il l'aime tellement... il essaye de sourire, mais ne parvient qu'à esquisser une vague grimace... Il l'aime tellement... Bill lui rend un véritable sourire... tellement sincère... tellement beau... il n'existe aucun mot capable de décrire une telle expression... L'innocence même... le sourire d'un ange...

"Bill... je... je t'aime"

La surprise agrandit les yeux du bel androgyne... Bill ne s'attendait pas à de tels aveux... quoique... Bill se rend désormais compte qu'au fond de lui... il sait tout depuis le début... cela explique tout... Le regard de Tom qui ayant changé... ce silence... leur lien déchiré... Bill le savait... mais pourquoi ne l'a t'il pas compris plus tôt? Bill regarde son frère, dont les frêles épaules sont maintenant secouées par de nouveaux sanglots... Bill regarde ce visage... ce visage lisse, ce visage si mignon... Bill ne s'était jamais rendu compte a quel point son frère était beau... son sourire impertinent... sa moue boudeuse aussi, de temps en temps... ses adorables petite mimiques... ses dreadlocks tombant en cascade sur ses épaules... ses sublimes yeux noisettes ... Bill comprend... Bill comprend Tom... Bill comprend l'amour de son frère... Bill a toujours aimé son frère... peut être pas toujours de la même manière... mais peu importe... il l'à toujours aimé... Bill sait qu'il aimera toujours Tom...

"Tom..."

Tom a peur... il a peur, encore et encore... il ne veut pas croiser le regard de Bill, il craint d'y déceler de l'incompréhension, de la haine... ou pire... de l'indifférence...

"Tom... Je... je t'aime aussi..."

"Je t'aime" Une phrase minuscule, un phrase toute simple... mais une phrase si forte... une phrase pouvant apporter un bonheur sans frontière... "Je t'aime" Trois tout petits mots, trois mots tout bêtes, trois mots tout simples, mais pourtant, jamais ces trois mots ne sont assez dit... jamais.

"Tom... je t'aime tellement..."

Tom relève doucement la tête, face a Bill... leurs regard sont plongés l'un dans l'autre... les deux anges comprennent... ils comprennent que bien que cet amour soit interdit, bien que cet amour soit contre nature... cet amour est présent... cet amour est fort... cet amour est si fort qu'il résistera à tout...

Tom aime Bill...
Bill aime Tom...

Deux anges à jamais unis...
Si semblables...


Berlin, un soir de Novembre, il fait froid, très froid, un froid glacial, un froid insupportable...
Un hôtel, une chambre, il fait chaud, très chaud... une chaleur intense...
Un lit... deux corps enlacés... ruisselants de sueur...
Un bonheur indicible...





Oui je sais, il est long, je m'en suis rendue compte quand je l'ai publié sur mon sky'!

Donc sinon, j'ai ma première fan fiction (le début est vraiment pas terrible je voous l'accorde!) http://popcorn250.skyrock.com

Et ma toute nouvelle yaoi (yaoi: comme mon O.S., c'est à dire fiction qui décrit une relation hoosexuelle entre deux personnages masculins) dont j'ai publié le premier chapitre (dont je suis très fière) avant hier... j'aimerai énormément que vous me donniez votre avis sur mon style et ma façon d'écrire... : http://x-twins-heilig-yaoi.skyrock.com

_________________
L'amuuuur est une affaire multipantalonnaire, n'est il pas?

Marion
Membre du Top gang

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2008
Messages: 141
Anniversaire: 08/06/1990
Localisation: Alsace
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 31/05/2008 22:05:01 Répondre en citantRevenir en haut

Voila je me lance ...

J'ai écrit une histoire. J'ai commencé au mois d'octobre et j'ai mis jusqu'au mois de Mars si je m'en souviens bien ... j'ai tout écrit à la main (il fait 70 pages), mais là je suis entrain de retapé tout à l'ordinateur, j'en suis à la page 30 et je ne suis même pas encore au quart de mon bouquin. Mon rêve serait de pouvoir le faire publier ... mais bon ...

Alors je vais vous faire un rapide résumé :
Lauren, une jeune fille de 18 ans, par avec sa meilleure amie ainsi que le petit ami de celle ci, dans le sud de la France pendant plus d'un mois, afin d'oublié sa douloureuse séparation avec son ex petit copain avec qui elle a été pendant presque 2 ans. Une fois arrivée, les jours passèrent, normalement, des vacances plus que banales, lorsqu'un jour, elle rencontra un joueur de football très célebre (Samuel), c'est alors que commence, l'amour, et malheureusement les nombreux mensonges. C'est à ce moment là que Lauren se rendit compte que ses vacances n'avait vraiment rien de banale.

Voilà, alors pour l'instant, il n'y a qu'une personne qui a lu mon histoire, c'est une amie à moi, qui il faut le dire déteste lire, mais qui a adoré mon livre. J'espère que se sera le cas, pour d'autres personnes ...
Biisous


Popcorn250, j'ai lu juste le dernier chapitre de ta fan fiction, j'aime bien commencé par la fin( et là j'ai pas fais exprès mdr). Tu es une pro de la description du niveau 10 dis donc ...
Plus sérieusement, j'aime beaucoup ta facon d'écrire c'est sincère !Non pas à cause du sujet du chap. 39, mais la facon dont c'est dis, c'est très bien fais, pas choquant enfin pour moi ...
Une question qu'appelles tu Lemon ?

_________________
Super-CanOn & Georgia <3
R0bbie, 0h R0bbie, que tu es beau m0n petit Very Happy


Visiter le site web du posteur
popcorn250
Membre du Top gang

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 352
Anniversaire: 25/12/1991
Localisation: Lyon
Point(s): 366
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: 01/06/2008 14:10:12 Répondre en citantRevenir en haut

Oooh c'est trop gfentil, merciiii!
héhé! J'vous l'avais dit que je pouvais aider louise rennison a décrire le nr10!
Un lemon, c'est justement un nr 10! (ou toute scene a caractère sexuel)

_________________
L'amuuuur est une affaire multipantalonnaire, n'est il pas?

Marion
Membre du Top gang

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2008
Messages: 141
Anniversaire: 08/06/1990
Localisation: Alsace
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 01/06/2008 17:29:26 Répondre en citantRevenir en haut

Ah ben de rien Wink

Et merci de m'avoir répondu, je savais pas du tout ce que c'était Wink
Biiisous*


Je viens de finir de lire ta story, sa m'a pris un peu de temps, mais quand on commence, on veux lire la suite Very Happy
D'ailleurs tu as déjà une suite ?

_________________
Super-CanOn & Georgia <3
R0bbie, 0h R0bbie, que tu es beau m0n petit Very Happy


Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/09/2017 10:00:01 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group :: StarPink Theme by StarDust
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com